Manières de lire, manières de voir

Description de cette initiative Uu séminaire proposé par l'inspection pédagogique régionale de lettres intitulé "Manières de lire, manières de voir" se tiendra le mardi 25 janvier 2022, de 13h30 à 16h30 en visioconférence.
Yola Le Caïnec, qui enseigne les lettres et la philosophie, ainsi que le cinéma au lycée Chateaubriand (Rennes), le conduira à distance.
PRESENTATION :
En cours de français, les séances de lecture (de textes et/ou d'images) offrent l'occasion de mener des débats interprétatifs en croisant les points de vue et les expériences de chaque élève. Dans ces situations d'apprentissage ouvertes à la subjectivité et aux projections de chacune et chacun, les professeurs apparaissent comme des passeurs, d'habiles traducteurs, qui favorisent chez leurs élèves les extensions de sens et créer avec eux des territoires communs.
Pour autant, - que nous soyons des lecteurs experts ou apprentis -, il nous faut bien convenir que notre réception des textes et des images est tributaire des représentations qui circulent autour de nous et qui élaborent nos imaginaires collectifs. Aussi, en prenant pour points d'ancrage quelques apports théoriques de la critique féministe, ce temps de formation nous invitera à demander : Qui parle en nous quand nous faisons parler des textes et/ou des images ?
L'enjeu de ce temps d'échanges sera de travailler ensemble à un décryptage toujours plus ouvert, afin de recueillir en classe les projections et les voix de chacune et chacun. Une écoute particulière sera donc réservée aux expressions qui ont été traditionnellement minorées, marginalisées ou oubliées.
Intervention de Yola Le Caïnec : Penser la représentation des femmes (au cinéma)
Les femmes aujourd'hui sont encore majoritairement appréhendées dans l’espace social comme objets de désir, pouvant subir publiquement domination et violence. Une prise de conscience accélérée tend heureusement à détricoter les mailles de cette oppression, mais l’éveil des regards est un long processus.
Le cinéma sera proposé durant cette formation comme un art qui pourrait permettre d’approfondir ce processus d’éveil pour le rendre durable. On explorera dans ce sens la qualité critique de l’image de cinéma laquelle, par le hors-champ par exemple, peut se prolonger indéfiniment dans l'imaginaire du spectateur et de la spectatrice.
Ce premier séminaire est proposé aux professeurs de lettres de l’académie, qu’ils enseignent au collège ou au lycée, dans la limite de 100 places.
Yola Le Caïnec, enseignante en lettres, philosophie et cinéma au lycée Chateaubriand à Rennes, le conduira à distance. Ses recherches ont porté sur les images de la femme dans la littérature fantastique, sur l'image épistémologique et esthétique chez Gaston Bachelard, les œuvres d’Arnaud Desplechin et de Jean-Louis Comolli, puis, pour sa thèse, « Le féminin dans le cinéma de George Cukor » (1950 à 1981). Elle a écrit et communiqué sur l’acteur et l’actrice de cinéma, le genre, le cinéma américain, l'esthétique amateure, a collaboré dans des festivals (Rome, Belfort, FIFF, La Rochelle), a été jurée pour le prix Alice Guy, Les Écrans du réel, et a coréalisé entretiens et films.
Auteur de la fiche Jean-Michel Le Baut
Nom de l'acteur Académie de Rennes
Adresse Lycée Chateaubriand
Ville Rennes
Mot Clef
  • Pédagogie
  • Cultures numériques
Champ Date 25.01.2022 - 13:30